La culture des bambous en pots

Publié le 16/04/2014

LA CULTURE DES BAMBOUS EN POT


Certains bambous peuvent parfaitement pousser en pot ou en jardinière.

Ce type de culture demande cependant un petit peu plus de soins et d'attention qu'en pleine terre.

Comme n'importe quelle plante, un bambou, conservé en pot, ne peut subvenir seul à ses besoins en eau et en nutriments.


Le choix du pot ou de la jardinière est, bien évidemment, crucial, il faut toujours adapter son volume aux mensurations attendues du bambou. Si vous souhaitez un bambou de dix mètres de hauteur, vous ne l'obtiendrez pas dans un pot de dix litres. Vous pouvez aussi le faire grandir année après année en le rempotant tous les ans dans un pot plus grand.

Sachez que, quelle que soit l'espèce de bambou, plus le pot est grand, plus le bambou sera en bonne santé.

Par ailleurs, si le pot est conservé dehors et dans une région où les hivers sont rigoureux, le gel aura tôt fait de transformer un volume trop petit en glaçon, entrainant irrémédiablement la mort du bambou.

Une fois le contenant choisi, il faut le remplir de terre. Là encore, il ne faut rien négliger, et surtout pas la qualité du substrat.

Un terreau premier prix a de grandes chances de pourrir dans le pot, les racines et les rhizomes vont alors irrémédiablement mourir au fil des mois. La meilleure option, si vous n'avez pas besoin de déplacer les pots, reste la terre de jardin.


si vous voulez suivre les régles de l'art, nous vous invitons à placer au fond du pot une couche de pouzzolane, de billes d'argile ou de pierres de rivière. Ce sera la couche drainante qui évitera aux racines de tremper dans l'eau en permanence.

Au dessus de cette couche drainante, un géotextile, bien qu'optionnel, peut être placé sur toute la surface. Il évitera que le substrat ne descende se mélanger à la couche drainante.

Remplir ensuite le pot jusqu'à 5-6 cm du rebord avec de la terre de jardin ou un très bon terreau de rempotage enrichi en argile.

En ce qui concerne l'engrais, nous vous préconisons l'emploi d'un engrais à libération lente (12 mois), de type osmocote, NPK = 16/10/10 par exemple. Un apport de 3 grammes/litre au mois de février / mars donnera toute la nourriture nécessaire à la plante pendant une année entière.
Une fois le bambou planté dans la jardinière, nous utilisons des écorces de pin comme paillage.
L'arrosage ne doit pas être négligé, un pot 'abandonné' en plein été aurait peu de chance de s'en tirer sans dégâts. Il faut donc l'arroser régulièrement ou installer un système automatique.


Comme pour un bambou en pleine terre, il faut privilégier des arrosages copieux et plus espacés dans le temps à des arrosages quotidiens superficiels.

Produits en rapport avec cet article