Phyllostachys bambusoides ‘lacrima deae’ C7.5 120/150cm

Phyllostachys bambusoides ‘lacrima deae’ C7.5 120/150cm

39,80 TVA 10%

Le Phyllostachys bambusoides ‘lacrima deae’ est un bambou trés décoratif et encore assez rare en Europe car souvent confondu avec Phyllostachys bambusoides ‘tanakae’

5 en stock

Prix dégressif selon le volume

Quantité Prix
1 - 2 39,80
3 - 4 38,60
5 - 9 37,81
10+ 35,82

Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae'

Selon la légende, les taches présentes sur les chaumes du Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' sont les larmes de la déesse de la Lune Chang E.

Inconsolable d'avoir été contrainte d'avaler la pilule d'éternité et d'être séparée de son époux, l'archer Yi, Chang E est depuis bloquée au ciel, seules ses larmes peuvent revenir sur terre. Elles s'impriment sur les cannes d'un bambou sacré.

Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' présente donc systématiquement des taches noires sur ses chaumes ; leur densité augmente au fur et à mesure que les chaumes vieillissent.

A la fin de sa vie, un chaume est recouvert à 80 % de ces taches très décoratives. La présence de ces dernières ne dépend pas de la présence d'une bactérie qui tache le chaume de manière circulaire comme c'est le cas pour le Phyllostachys bambusoides 'tanakae'.

A ce propos, nous nous souviendrons toute notre vie de la réponse qui nous a été faite en Chine lorsque nous avons commis le sacrilège de confondre ces deux espèces. Le directeur du parc où nous étions nous a alors fait traduire la phrase suivante : « Il ne faut pas confondre un bambou japonais malade avec un bambou chinois sacré » !

Ceci ayant été dit avec le sourire, il nous a ensuite conduit vers un bosquet de Phyllostachys bambusoides 'tanakae' afin de nous montrer la différence.

Effectivement, la forme des taches est différente, le chaume du tanakae ne devient pas aussi noir et Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' est nettement plus petit en hauteur et en diamètre.

La hauteur d'un bosquet adulte est d'environ 7 à 9 mètres. Les chaumes ont un diamètre de 4,5 centimètres.

Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' est originaire du sud de la province du Shaanxi et du nord de la province du Henan en Chine. Sur les rives de la rivière Dan He, entre les villes de Jincheng et Jiaozuo, les températures peuvent être très en dessous de zéro pendant tout l'hiver et la faible pluviométrie est surtout répartie sur la période estivale ; période durant laquelle il peut faire très chaud.

Ce bambou, comme beaucoup d'autres Phyllostachys bambusoides, a besoin de fortes chaleurs en été sans manquer d'eau à ce moment-là. La période hivernale, même froide, ne lui posera aucun problème tant qu'il n'est pas installé dans un sol gorgé d'eau.

Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' est cultivé sur toute la longueur du fleuve Yiangtse Jiang pour la qualité de son bois qui est très utilisé dans l'artisanat.

Il convient parfaitement pour faire un bosquet ornemental, ou un fond d'écran pour un massif de graminées rouges par exemple.

Le Phyllosatchys bambusoides 'lacrima deae' est très souvent confondu et commercialisé comme synonyme du Phyllostachys bambusoides 'tanakae'.

Il est pourtant bien facile de distinguer les deux variétés!

Le Phyllostachys bambusoides 'tanakae' est un bambou géant avec des chaumes agés verts tachés de marques circulaires noires ou brunes. Alors que les vieux chaumes de Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' sont complétement noirs.

Au niveau de la rusticité également la différence se fait bien sentir. Tanakae étant originaire de l'Ile de Kyushu au Japon , il préfère les climats plus chauds et avec moins d'amplitude thermique. Alors que le Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' vient de la vallée de la rivière Dan He, où l'hiver est glacial et l'été étouffant. Ce dernier est recommandé par les encyclopédies chinoises pour être planté en climat montagnard.

Nos conseils de plantation :

Matériel nécessaire

Dépoter un bambou

Mise en terre

Plantation

Conseils de plantation

Paillage

Nourrir son bambou

Informations complémentaires

Poids 8 kg

Questions and answers of the customers

  1. A Bonjour, Il ne faut jamais retirer le paillage, mais au contraire, vous pouvez ajouter de l'épaisseur avant les rigueurs de l'hiver ou ajouter quelques petites couches de tontes de gazon au printemps. Ces apports de tontes de gazon sont appréciées par les bambous pour l'apport en azote. Vous pouvez apporter en hiver du fumier de cheval. Contre les limaces nous utilisons des granulés anti limaces autorisés en agriculture biologique. L'équipe Newfibamboo
  2. A Bonjour, A ce jour, le mystère des taches reste entier! Nous avons des retours très variés sur l’évolution de nos bambous tachetés et rien encore ne nous permet de discerner les raisons qui font que les taches se forment sur les chaumes ou non! Ce qui est sur, c'est que toutes les plantes que l'on possèdent sous le nom de Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae' proviennent de la même forêt et ce sont bien des Phyllostachys bambusoides 'lacrima deae'. Certains pieds plantés depuis un an possèdent déjà des taches sur les nouveau chaumes alors que d'autres attendent toujours depuis 4 ans! Le seule réponse de la part de nos collaborateurs chinois : " ce sont les larmes de la déesse" ! l'équipe Newfibamboo
  3. A Bonjour Oui effectivement les poules peuvent détruire l'intégralité des turions à leur sortie lorsque les bambous sont jeunes. Il suffit de ne pas laisser les poules accéder aux bambous durant la période de sortie des nouvelles pousses les premières années. L'équipe Newfibamboo
  4. A Bonjour, Oui le magnifique Phyllostachys bambusoides lacrima deae ne reste jamais très longtemps disponible sur notre boutique! profitez en vite! L'équipe Newfibamboo